Vincent Balse

Originaire de Bordeaux, il a débuté sa carrière de pianiste à l’âge de huit ans et devient très jeune lauréat de plusieurs concours dont le Concours International d’Arcachon et celui de la ville de Paris. Il se produit alors sur de nombreuses scènes françaises, notamment dans les plus grandes salles parisiennes telles que le Théâtre des Champs Elysées et la salle Pleyel, ainsi qu’au magnifique Grand-Théâtre de Bordeaux, lieu qu’il affectionne tout particulièrement. Vincent est diplômé du conservatoire de Bordeaux ainsi que de la fameuse académie de Sienne en Italie, « la Chiagiana ».

En 2003, c’est avec un premier prix de piano et de musique de chambre qu’il sort du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris après avoir étudié avec Nicholas Angelich, Christian Ivaldi et Alain Meunier. Il se lance avec succès dans l’écriture et la direction d’orchestre. En 2004, il part s’installer à New York pour se perfectionner à la Juilliard School d’où il sort avec un Master degree obtenu dans la classe de piano de Jerome Lowenthal.

Sollicité par le Louisiana Philarmonic Orchestra pour plusieurs concerts dans le fameux « Orpheum theater », il enchaîne les succès et fait l’unanimité auprès de la presse et du public. Vincent Balse reçoit alors la plus haute distinction de la ville des mains du maire pour son implication au sein de la communauté. Il enregistre dans la foulée son premier album en solo et est amené à se produire sur tout le territoire américain.

Depuis plus de dix ans, ses prestations l’ont mené aux quatre coins du monde, avec des concerts exceptionnels à Soweto, Tel-Aviv et en Alaska... Reconnu par ses pairs, on a pu récemment l’entendre jouer aux côtés du violoniste Maxim Vengerov, du Fine Arts Quartet, pour le maestro Rostropovitch et le grand trompettiste Wynton Marsalis.

Musicien passionné et brillant pédagogue, Vincent enseigne au CNSM de Lyon ainsi qu'à l’Université Jean Moulin Lyon 3. Depuis quelques années, il partage sa vie entre Paris, Lyon et New York, et exporte son art dans le monde entier avec une énergie débordante.

“Music is the literature of the heart; it commences where speech ends.”
—Alphonse de Lamartine